broderie à la machine

Broderie à la machine à coudre


Cette broderie a longtemps figuré sur ma liste de “veux l’essayer” : Broderie avec une machine à coudre. Et puis il y avait ces châles de fosse que j’avais apportés avec moi Frau Postriot de Solingen. Elle a un plan d’exploitation minière. Les gens qui travaillent sous terre prenaient des vêtements de mineur pour essuyer leur sueur, se sécher les mains, etc. Aujourd’hui, ce sont aussi des torchons très populaires. J’ai aimé le tissage et la qualité. Mais ils ne doivent pas rester nus.

Je voulais les broder. Et comme c’était génial, j’ai un petit guide aujourd’hui. Il vous faut un pied de biche pour la machine à coudre, un cadre à broder, du fil et une paire de ciseaux. Jusqu’à présent, tout va bien.

Le motif de la broderie est tracé sur du papier sandwich et collé sur le tissu. Le modèle est d’ici. Les pochoirs sont très adaptés à cette broderie. J’ai appris le papier sandwich de Sabrina. Merci pour cela ! D’ailleurs, elle brodait à la main quelque chose de ce genre. Le cadre de broderie est fixé autour de lui. Dans ce cas, le tissu à broder doit se trouver en bas.

 

Abaissez l’alimentation en tissu à la machine à coudre, vissez les pieds de reprise, enfilez le fil et brodez une fois le motif. Il est recommandé ici de commencer lentement. Veillez à abaisser le pied, même s’il n’atterrit pas complètement sur le tissu, sinon il y aura de vilaines boucles en dessous. Si ça tourne mal, ce n’est pas grave. Rincez ensuite le papier.

Les lignes extérieures ne sont que faiblement visibles, mais cela suffit. Remettez le cadre de broderie autour.

Remplissez les surfaces intérieures de la machine. Les lignes sont une question de goût. Avec moi, il a franchi la ligne extérieure plusieurs fois, mais je n’ai pas trouvé cela mauvais. Cela donne à l’ensemble quelque chose de sauvage. A la fin, j’ai “tracé” les lignes extérieures à plusieurs reprises avec des points de suture.

Enlevez le cadre de broderie, coupez le fil restant, repassez-le éventuellement avec précaution. Dans le cas des torchons à vaisselle, le motif est exactement le même de l’arrière que de l’avant. Si un tissu plus fin doit être brodé, je le couvrirais avec du molleton thermocollant. Ou de broderie. Tout comme sur une machine à broder. La première fois que j’ai fait cela, j’ai pensé qu’il fallait une quantité incroyable de fil. Mais ce n’est pas le cas. C’est aussi extrêmement méditatif quand vous poussez lentement le tissu sous la machine. Bien sûr, Mme Postriot a reçu ces nappes en cadeau. Voyons ce que je vais évoquer la prochaine fois. J’aime beaucoup cette nouvelle technique dans mon répertoire. Si ce n’est pas pour la collecte du mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *